Les postulats En formation, la posture est proche de l’éducation populaire, on teste des outils, on échange nos pratiques et points de vue. La formatrice, si elle offre une palette d’exercices, se place en médiateur du savoir. En coaching, on s’adapte à la personne en face. Certains auront besoin de bienveillance et de petits pas, d’autres de cadre et de boost. Les postulats peuvent donc varier d’une personne à une autre. En atelier on s’adapte aussi, avec un équilibre communication bienveillante / direction artistique, répondant à l’enjeu du rendu de fin d’année. En intervention comme en prestation, nous définissons ensemble la posture la plus adéquate, et vérifions régulièrement que chacun(e) est à une place qui lui convient et convient aux autres.